Back to all Exhibitions

Les peintures de ma mère

28 Juin 2018 - 28 Juil 2018

 

Micheline Colin, née Flory, est née en 1925 à Denicé. Admise à l’école des Beaux-Arts de Lyon en 1943, elle en sort en 1948, année où elle obtient le prix Paul Chenavard. L’enseignement de ses maîtres Henri Vieilly et Antoine Chartres marque les débuts de sa peinture.

Elle participe à la deuxième exposition de la Chapelle du Lycée Ampère, en janvier 1950, qui fait suite à la première exposition Manifeste du Sanzisme de décembre 1948. Loin de tous les dogmatismes et surtout des nuages noirs de la guerre, ces jeunes artistes lyonnais entendent retrouver une certaine vision du quotidien et de la couleur.
Tout en gardant des liens de travail et d’amitié avec les membres de ce groupe, parmi lesquels Jacques Truphémus, Philibert Charrin, Jean Fusaro ou Hélène Mouriquand, elle poursuit une trajectoire personnelle, exigeante et sans concession. Ses séries de Personnages et de Messes des années 1963/1964 apparaissent d’une grande maîtrise et sont indiscutablement à rapprocher de l’œuvre, à venir, d’Henri Lachièze-Rey. La couleur s’inscrit dans une matière puissante où l’urgence et la précision du trait ne sont jamais loin. Peintre du quotidien, du familier, où l’émotion affleure, toujours contenue, Micheline Colin sera également chantre des voyages et du paysage sublimé.

Très tôt présente au Salon du Sud-Est dont elle deviendra vice-présidente dès 1985, Micheline Colin sera aussi une artiste fidèle de la Galerie Saint-Georges de Denise Mermillon et participera à de nombreuses expositions à Paris, Lyon, Annecy ou au Prieuré de Manthes, tout en contribuant à illustrer de nombreuses publications. Micheline Colin décède en 2017.

Cette exposition posthume a été rendue possible grâce à ses enfants.

  • Date: 28 Juin 2018 - 28 Juil 2018

Galerie Autour de l’Image – 2019 – Droits réservés
Privacy Policy / Terms of Use